REVEL : La fréquentation en forte hausse – L'Officiel du Canal du Midi

REVEL : La fréquentation en forte hausse

201511171661-full
La saison touristique sur la communauté de communes a pris fin après les vacances de la Tousaint. L’heure des bilans a sonné et les chiffres sont en forte hausse.

Sur la communauté de communes Lauragais-Revel-Sorézois, la saison touristique dure de mai à novembre. Donc un soleil au zénith, à part en juin, pendant de longues semaines, aura permis de booster tous les chiffres de la saison touristique 2015. «Le contexte particulier à l’étranger a aussi joué», précise Bertrand Géli, président de l’office de tourisme intercommunal. «Beaucoup de Français qui avaient l’habitude de partir loin sont restés en France».

> La fréquentation. Résultat des courses, dans les trois points d’information touristique du Beffroi de Revel, du château de Saint-Félix et de la Tour ronde de Sorèze, près de 75 000 personnes sont entrés pour avoir des informations. «Par rapport à 2014, cela fait une augmentation de 38 %», précise la directrice de l’office de tourisme intercommunal, Isabelle Bourlet. À noter également que sur ces 75 000 entrées dans les points d’information, près de 17 500 ont demandé des renseignements au comptoir, soit 35 % de plus que la saison précédente.

Mais d’où viennent tous ces touristes? En premier lieu, de Midi-Pyrénées, suivi par l’Ile-de-France, le Languedoc-Roussillon et les Pays de Loire. Les étrangers représentent 15 % des visiteurs avec en premier : les Britanniques, suivis des Espagnols qui cette année passent devant les Belges.

Pour Bertrand Géli, avec le lac de Saint-Ferréol comme cœur du tourisme sur le territoire, la renommée du Grand Site touristique de Midi-Pyrénées «Aux Sources du Canal du Midi», n’est plus à faire. «Nous bénéficions d’une belle campagne de promotion à la télévision qui nous amène du monde», explique-t-il. «Les labels comme celui de «station verte» ou «station famille» aussi correspond bien à ce que cherche un certain public. Pour cela on ne doit pas le décevoir et lui proposer des animations».

> Des animations. Justement, sur le plan des animations proposées par le Festival Europa, le comité des fêtes et l’Association de développement touristique, elles ont aussi attiré la foule des vacanciers cet été. La soirée Caraïbes et Tahiti ; la fête de Saint-Ferréol ; le feu d’artifice sur le lac ; le cassoulet en plein air,… Toutes ont attiré du monde, mis à part le premier marché de nuit, à cause du vent violent sous la pinède de Saint-Ferréol.

> Des activités. Les activités également ont fait le plein comme le nouveau parc aquatique, les randos VTT électrique, la base nautique,… «Les visites guidées que nous proposons affichaient complet aussi à chaque fois comme : la visite de Sorèze de nuit au flambeau ou le château de Saint-Félix, avec 45 personnes à chaque fois», précise Isabelle Bourlet. Les musées de Sorèze et Revel ont aussi fait le plein. «Depuis son ouverture, au mois d’avril, le musée Dom Robert de la Tapisserie du XXe siècle, à Sorèze, a déjà reçu près de 45 000 visiteurs. Certains sont renvoyés sur les autres musées du Bois ou du Canal du Midi, qui eux aussi ont eu du monde».

> Hébergement. Quant aux différents modes d’hébergement, si les hôtels n’ont pas forcément profité de la hausse de la fréquentation, comme la restauration, les campings, chambre d’hôtes et gîtes ont fait le plein entre le 15 juillet et le 15 août.
Le succès de l’aire pour camping-cars

Parmi les nouveaux modes d’hébergement, sur Revel, l’aire de camping-car du Roy des Eaux, près de la pisciculture, inaugurée en 2013, se taille aussi une belle part du succès. La première année, entre juin et décembre 2013 on comptait 331 nuitées. Dès 2014, la fréquentation de l’aire décollait avec 1228 nuitées et on battra certainement un nouveau record cette année puisque depuis janvier et jusqu’au mois dernier on comptabilisait déjà 1807 nuitées.

«Preuve en est que notre cité se devait de développer ce style d’hébergement», explique Pierette Espuny, adjointe au maire de Revel, en charge du tourisme et de l’environnement. «Les retombées économiques avec les camping-caristes ne sont pas négligeables et profitent bien au commerce local et autres services».

Après deux ans de fonctionnement on notera que la mairie a fait installer un système innovant d’éclairage public solaire et autonome, la vidéosurveillance et une table de pique-nique supplémentaire, avec les barbecues.

«À la sortie de l’aire, les camping-caristes ont une boîte à idée où ils peuvent nous laisser des commentaires. La plupart de leurs messages sont élogieux mais nous prenons aussi compte de leurs remarques», ajoute Pierette Espuny. Après analyse de ces remarques, la municipalité va investir pour améliorer l’accueil avec : l’aménagement des rives de la Rigole ; la construction d’une passerelle au-dessus de la Rigole pour l’accès gratuit à la piscine ; l’installation du Wifi pour l’accès à internet. Des contacts ont aussi été noués avec des clubs de camping-caristes pour leur proposer l’aire d’accueil de Revel.
Le chiffre : 1379

camping-cars> Depuis l’ouverture de l’aire en 2013. La première année, sur 9 mois, on comptait 330 camping-cars. Ce chiffre doublait en 2014 avec 644 camping-cars pour 1122 camping-caristes. Cette année, sur 10 mois, on est déjà à 735 camping-cars pour 802 campings caristes. Mai et septembre sont les meilleurs mois de fréquentation.
Émile Gaubert
LA DEPECHE DU MIDI

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire