Région : un nom et des questions Nouvelle grande région – Consultation populaire – L'Officiel du Canal du Midi

Région : un nom et des questions Nouvelle grande région – Consultation populaire

Le premier jour de la consultation populaire voulue par Carole Delga sur le nom de la région a suscité un vif engouement au point de saturer le site du conseil régional. Mais la consultation se prolonge jusqu’au 10 juin. Le point sur les questions qui se posent encore…

Victime de son succès. Hier à 17 heures, 26 000 visiteurs étaient déjà passés sur la page du sité de la région, 7 000 personnes se sont inscrites et 3 000 personnes ont pu exprimer une préférence. Pour beaucoup d’autres, «Error 502 bad gateway» répond le site au candidat votant, oubliant de répondre en français, voire en occitan. Personne ne s’en étonnera vraiment : en ce premier jour de «consultation populaire», le nom de la région est plus que jamais synonyme de passion.

Et les internautes se sont précipités pour classer les cinq noms présélectionnés par ordre de préférence (lire nos éditions précédentes).

Au point que les animateurs du site www.régionlrmp.fr ont été obligés d’afficher (en français cette fois) le message suivant, smiley final compris : « En raison de la très forte affluence prévisible les premiers jours de la consultation sur le nom de la région, il se peut que des lenteurs ou perturbations soient constatées sur le site malgré les précautions prises. Pour un plus grand confort d’utilisation, n’oubliez pas que la consultation se tient jusqu’au 10 juin 🙂 ».

L’occasion de rappeler en effet, que la consultation inédite voulue par Carole Delga présidente de la région Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées durera un bon mois. Et que ceux qui ne sont pas familiers avec internet pourront toujours utiliser le bon vieux vote papier avec les bulletins publiés dans le magazine de la Région ou la presse régionale, notamment les journaux du groupe Dépêche. Il reste que le choix de la consultation populaire préalable à la décision finale des élus le 24 juin suscite aussi beaucoup de questions liées à la transparence d’une consultation que Carole Delga souhaite «exemplaire». Le principal danger identifié pour ce type de consultation est le vote multiple. Depuis, le coming out public d’un lobby catalan volontariste qui fait appel au vote catalan… tras los montes a semé l’inquiétude. Le point avec Fabrice Verdier, conseiller régional, coordonnateur du nom de la région. «Nous faisons confiance aux 6 millions d’habitants du territoire pour respecter un code de bonne conduite», explique-t-il, dans l’esprit citoyen rappelé, hier à Montpellier, par Carole Delga : «J’ai voulu une consultation la plus large et la plus transparente possible, associant de manière forte les lycéens et les apprentis qui sont l’avenir de notre territoire».
5 noms à classer

Les cinq noms soumis depuis hier à la consulation populaire sont :

Languedoc

Languedoc-Pyrénées

Occitanie
Occitanie-Pays CatalanPyrénées-Méditerranée.

Le vote peut s’effectuer par internet sur le site de la Région www.regionlrmp.fr ou par voie postale en remplissant et découpant le bulletin-réponse qui sera publié notamment dans les journaux du groupe Dépêche à partir du 15 mai. Adresser sans affranchissement à l’adresse suivante : Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées, Enquête nom libre réponse 58047

34051 Montpeller Cedex 2

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire