Le Grand Bief – L'Officiel du Canal du Midi

Le Grand Bief

Depuis l’écluse d’Argens-Minervois jusqu’à celle de Fonserannes, à Béziers, le Grand Bief, ou Grande Retenue, s’étire sur près de 54 km (53 868 m exactement) en conservant une altitude constante de 32 m au-dessus du niveau de la mer. À l’époque où cette partie du canal du Midi est creusée, c’est un exploit technique que la conception et la réalisation de ce tronçon dont son constructeur, Pierre-Paul Riquet ne verra d’ailleurs pas l’achèvement, en 1681, puisqu’il meurt un an avant.

Pour mener à bien cette prouesse, les ingénieurs du XVIIe siècle font preuve d’audace en réalisant trois ouvrages d’art, parmi les plus remarquables du canal du Midi. À Repudre, le canal est hissé sur le premier pont-aqueduc de France puis disparaît quelques kilomètres plus loin dans un tunnel, à Malpas. À Fonserannes, son niveau varie de 25 m grâce à une écluse formée de 8 bassins. Le parcours du Grand Bief est jalonné de bien d’autres infrastructures, dont des dizaines de ponts, des aqueducs et de pittoresques ports de halte comme ceux de Capestang et du Somail.

Sur les deux rives du Grand Bief, villes et villages rivalisent de caractère et de curiosités, avec la cité médiévale d’Argens-Minervois, Capestang coiffé de sa collégiale, Colombiers tout près de l’oppidum d’Ensérune, ou encore Béziers où est né Pierre Paul Riquet.

En raison de sa position en surplomb, le Grand Bief offre des vues étendues sur le paysage environnant et ses terroirs vinicoles en AOP : minervois et saint-chinian au nord du canal, corbières au sud. Par temps clair, le regard file jusqu’aux Pyrénées et au mont Canigou au sud, vers les massifs du Caroux et de l’Espinouse au nord.

À pied, à vélo, en bateau à rames ou à moteur, le Grand Bief rassemble tous les plaisirs du canal du Midi sans avoir à déployer beaucoup d’effort puisqu’il ne présente aucun dénivelé.

Lien
https://www.tourismecanaldumidi.fr/Decouvrir/Cote-canal/Le-Grand-Bief