Abords du canal du midi : au préfet de trouver une solution – L'Officiel du Canal du Midi

Abords du canal du midi : au préfet de trouver une solution

Le préfet de l’Aude est chargé d’arbitrer les discussions qui vont suivre l’avis défavorable de classement au patrimoine mondial des abords du canal du Midi.
201509090920-full
Le préfet de l’Aude est à présent le mieux placé pour régler le problème des abords du canal du Midi. La commission d’enquête ayant rendu un avis défavorable sur le projet de classement au patrimoine mondial des abords de l’œuvre de Riquet, de son système d’alimentation, du canal de jonction et de la Robine, sur les départements de l’Aude, de la Haute-Garonne, de l’Hérault et du Tarn, le préfet de Midi-Pyrénées vient de confier à Jean-Marc Sabathé, représentant de l’Etat dans le département, une mission de concertation qui associera l’ensemble des acteurs sociaux.

Au cours de l’enquête publique diligentée du 7 avril au 21 mai 2015, le monde agricole s’était mobilisé en masse contre ce projet concernant 54 communes dans l’Aude, 90 sur un linéaire de 300 kilomètres comprenant 20 000 hectares dans la traverse des quatre départements cités plus haut. La fédération des exploitants agricoles (FDSEA) n’a pas manqué de souligner les «aberrations» du projet dans un communiqué diffusé hier : «absence de concertation avec la première activité économique impactée par ce classement; absence de cahier des charges pour la règlementation de la zone classée; non prise en compte des documents d’urbanisme existants». Il est vraisemblable que le préfet de l’Aude suivra les recommandations de la commission d’enquête qui suggère à ce territoire de suivre l’exemple du Val de Loire caractérisé lui aussi par des abords paysagers de grande qualité, des monuments historiques, des pratiques agricoles à protéger et à soutenir.. La commission écrit à ce sujet : «Il est surprenant de constater la similitude avec les orientations indiquées par la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) pour le canal du Midi. La commission est encline à penser que cet exemple pourrait servir de base de discussion pour les échanges qui auront lieu après l’enquête». Autant de pistes pour les discussions qui seront engagées par le préfet de l’Aude.
La Dépêche du Midi

En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2015/09/09/2172859-au-prefet-de-trouver-une-solution.html#k1YfyW0k5HJ6R9Dk.99

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires...
  • chat
    Ajouter un commentaire